LES JOURS DE LA CRÉATION

 


Nous revenons sur ce thème en raison de son importance dans la construction de bases solides pour la foi chrétienne. La lecture de ce texte, ainsi que "Comprendre Genèse 1", permet une bonne réflexion sur la question des origines. Une autre raison est que c'est naturel pour le lecteur débutant de la Bible de regarder le texte biblique à travers le prisme de la société scientifique et technologique dans laquelle il vit. C'est pourquoi il s'étonne des affirmations selon lesquelles Dieu a créé l'univers en six jours seulement et que la lumière a été créée le tout premier jour, alors que les luminaires qui la rayonnent ne sont apparus qu'au quatrième jour (Genèse 1). Comment comprendre ces déclarations ? 

Beaucoup ont déjà présenté des solutions à ces questions. L'un d'eux montre l'effort d'interprétation aligné sur la science. C'est le cas de ceux qui prétendent que les jours de la Genèse seraient des périodes de temps équivalentes à des ères géologiques. Dans cette ligne, il est possible de dire que la lumière du premier jour serait due à l'explosion initiale dont parle la théorie du "big bang" sur l'origine du monde. Mais cette voie n'a pas de support scriptural. Il est également important de souligner que la théorie du "big bang" est fragile dans sa finalité. Elle n'explique bien que l'état actuel de l'univers : son expansion. Elle ne présente aucune explication rationnelle des conditions originelles du cosmos.

Il y a encore, de la part de beaucoup, une fixation que les jours de Genèse 1 seraient de 24 heures, comme nous le savons aujourd'hui. C'est l'effort de l'interprétation littérale de la Bible. Cependant, tout dans le texte biblique ne peut être pris au pied de la lettre. Bien sûr, Dieu aurait pu tout créer en six jours seulement. Il est Dieu. Mais il est peu probable que les jours qui figurent sur la première page de la Bible soient ceux que nous connaissons aujourd'hui. G. J. Wenham, dans son commentaire sur ce texte biblique, note que ce mot "jour" fait référence à des périodes de temps relatives à l'activité du Créateur et non à l'activité humaine. Il considère donc qu'il est peu probable qu'il s'agisse de journées de 24 heures [1].

Ce souci de comprendre ce texte des Écritures est compréhensible, puisqu'il est à la base de toute la cosmovision chrétienne. Il est également nécessaire de comprendre que l'être humain perçoit l'existence, la réalité à partir des plans "temps" et "espace". Cependant, nous devons être réalistes et reconnaître que ces deux lignes d'interprétation, c'est-à-dire celle qui s'aligne sur la science et celle qui recherche la littéralité du texte, ne répondent pas de manière satisfaisante à la question. Alors, quelle serait une façon viable de comprendre ce problème ?

Genèse 1 ne constitue pas un texte scientifique. De nombreux spécialistes pensent que le premier chapitre de la Bible a été écrit dans le style littéraire de la poésie hébraïque, qui se caractérise par la répétition et le parallélisme des idées. Voir, par exemple, ces aspects dans Genèse 1:27 : "Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme". Notez, dans ce verset, la répétition et le parallélisme des idées : " Dieu créa l'homme " ; " il créa à son image ". Remarquez également l'aspect poétique du texte, dans la répétition de l'expression "Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin", qui clôt la description de chaque jour de la création.

Le texte de Genèse 1 lui-même, dans son ensemble, est structuré en un parallélisme. Les jours ne sont pas décrits dans une linéarité, mais dans un parallélisme. Les trois premiers se rapportent, respectivement, aux trois derniers. La lumière est créée le premier jour, mais les luminaires, qui la rayonnent, ne sont créés que le quatrième jour. Le firmament et les eaux qui apparaissent le deuxième jour ne reçoivent les êtres qui les habitent que le cinquième jour. Il en va de même pour les troisième et sixième jours. La Genèse 1 ne peut donc pas être traitée comme un texte scientifique, mais comme un texte théologique, écrit dans le style poétique qui affirme Dieu comme créateur de l'univers.

L'auteur ne cherche pas à expliquer comment Dieu a créé le monde, mais à déclarer qu'il l'a créé. Et cette vérité doit être reçue par la foi, car "sans la foi il est impossible de lui être agréable; car il faut que celui qui s'approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu'il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent" (Hébreux 11,60). Il est clair que l'être humain déchu, séparé de Dieu, refuse de recevoir par la foi une vérité aussi importante. Il veut des explications, des preuves, des vérifications, parce qu'il se croit maître de tout. C'est pourquoi Dieu a déterminé à l'homme le chemin de la foi pour atteindre la Vérité, c'est-à-dire, Lui. 

Antônio Maia – Ph.B., M. Div

Copyrights réservés

WENHAM, G.J. Comentário Bíblico Vida Nova. São Paulo. Ed Vida Nova, 2009, pg 101. 


Commentaires

  1. Caesars agrees to build $1.4-billion casino in Las Vegas
    The company has agreed 부산광역 출장샵 to acquire a $1.4 billion Las 전주 출장샵 Vegas 김포 출장안마 property that's scheduled to 경산 출장샵 open on May 22, 2021, by 양산 출장샵 combining a 2.5 billion-dollar

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés